CURSUS SCOLAIRE

a) Passage en classes supérieures

Enseignement général

La moyenne générale annuelle exigée pour le passage en classes supérieures est fixée à 11/20 au 1er cycle. Au second cycle, elle est de 10/20.

Enseignement technique

La moyenne générale annuelle exigée est fixée à 12/20.

Condition de redoublement

Aucun redoublement n’est autorisé au 1er cycle. Un seul redoublement est autorisé au 2nd cycle pour les élèves ayant une moyenne comprise entre 09,50 et 09,99/20 pour l’enseignement général, et comprise entre 11,50 et 11,99/20, pour l’enseignement technique.

Le passage en classe supérieur est autorisé sous réserve d’avoir un comportement correct.

b) Orientation en classe de seconde

Après la classe de troisième, les élèves ayant obtenu la moyenne d’admissibilité sont orientés en seconde, soit dans l’enseignement général (Séries A, C et D), soit dans l’enseignement technique (Série F2).

Les critères d’orientation en seconde sont communiqués aux élèves et à leurs parents au plus tard en début d’année.

c) Orientation après le Baccalauréat

A l’issue du baccalauréat, les candidats désireux de poursuivre leurs études en qualité d’étudiant militaire devront formuler une demande qui sera examinée par la commission de sélection et d’orientation désignée par le Ministre en charge de la Défense.

Les candidats retenus seront orientés en fonction des critères suivants :

– Quotas déterminés par les besoins des Forces Armées dans les spécialités ;

– Résultats obtenus en classes de seconde, première et terminale ;

– Résultats à l’examen du Baccalauréat.

Ils bénéficieront d’une bourse du Ministère d’État, Ministère de la Défense, pour leurs études supérieures.

d) Test d’Admission dans les Écoles de Formation d’Officiers d’Active

A l’issue de leurs études supérieures, les étudiants militaires peuvent être admis sur concours dans les écoles de formation d’Officiers.

Conditions :

· Être titulaire d’un diplôme d’études supérieures (DUT, LICENCE, MASTER, INGENIEUR OU EQUIVALENT) ;

· Être âgé de 18 ans au moins et de 24 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours pour les titulaires du BAC + 3 et de 26 ans pour les titulaires d’un BAC + 5.